Réseau HO - 1/87

Petite histoire d'une grande entreprise miniature

La construction du réseau a commencé avec la création de l'association, en 1983. C'est une opération technique de grande ampleur qui a fait appel aux différentes connaissances des uns et des autres. Mais c'est aussi une sorte de gageure, car l'aboutissement doit correspondre aux attentes de tous comme de chacun, ce qui dans le cadre d'un club exige de nécessaires compromis et résulte d'arbitrages parfois douloureux.

Notre réseau ne déroge donc pas à ces règles. Il s'est ainsi bâti au fil des ans pour parvenir à sa forme actuelle, qui sans être aboutie -tant c'est un lieu commun de dire qu'un réseau n'est jamais terminé- est parvenue à une maturité et une stabilité certaines.

Au risque de décevoir les amateurs de chiffres, nous n'avons jamais calculé le nombre d'heures passées à concevoir et réaliser cette grande entreprise miniature. Imaginez seulement qu'elle a occupé successivement et alternativement 2 ou 3 de nos membres durant quelques 16 ans, à raison de 6 à 8 heures par semaine. Et comme nous le disions plus haut, cela n'est pas encore terminé.

 

Description

Le réseau est constitué de deux parties rectangulaires qui forment un L renversé de 8 m dans sa plus grande longueur et de 4 m dans sa profondeur maximale. Il développe, sur sa partie principale, environ 170 mètres de voie (reproduction en HO de l'écartement normalisé de 1,435 m) et compte quelques 40 aiguillages sur un schéma de circulation de type fausse double voie.

La voie métrique, qui forme un ovale développant 8 m est présente sur la partie formant le retour du L et figure notamment les deux aspects du chemin de fer en Bretagne (voie dite normale de 1,435 m et voie métrique). Cette voie à l'échelle du Hom est pour partie imbriquée avec celle à l'écartement normal dans une gare de liaison -bifurcation qui dessert un petit port de pêche fort actif. Une relation régulière, cadencée même, car régulée par temporisateur, relie cette installation secondaire à la gare principale.

La "philosophie" générale de ce réseau est plus orientée vers la démonstration - circulation que vers une véritable exploitation au sens en vigueur à la SNCF.

 

Aperçu technique

L'infrastructure du réseau comme les plates-formes supportant les voies sont en bois. La voie elle-même, ainsi que ses appareils sont au code 100 et proviennent de différentes marques commerciales au gré des facilités d'approvisionnement ... et de nos disponibilités financières. Ces éléments sont posés sur un ballast Merkur, "relooké" quand cela s'est avéré nécessaire. Les aiguillages sont actionnés électriquement depuis un poste de contrôle central qui dirige aussi la marche des trains à travers des commandes de type analogique, lesquelles autorisent la marche simultanée de 6 trains tandis que d'autres peuvent manoeuvrer (dans le dépôt, par exemple). Le retour du L est totalement équipé en digital et permet une gestion complète de cet espace par ordinateur. La signalisation figure à l'état embryonnaire et n'est pas active.

Les bâtiments, quand ils ne proviennent pas du commerce, sont le fruit de réalisations intégrales de nos membres, sur une base de carton plume et une décoration à l'aide de papier estampé qui donnent toute satisfaction. Sont notamment concernés par cette technique, les reproductions d'une partie des remparts et du château de DINAN. La reproduction de la gare de DINAN fait appel pour figurer le revêtement béton à du papier à poncer. Cette réalisation n'a pas vocation à figurer sur le réseau, qui est déjà doté d'une gare d'inspiration libre, mais dit servir l'assocation lors des expositions qu'elle réalise.

Ces éléments de planimétrie sont complétés par de nombreux accessoires de décor qui comprennent des personnages, des véhicules, des bateaux, ... et même un avion qui offre une vue imprenable à un ferroviphile en mal de sensations. Le canot de la SNSM est l'oeuvre d'un des membres de l'association qui l'a sculpté dans une pièce de bois.

Le relief est réalisé selon des techniques habituelles : ossature bois, grillage et bandes plâtrées, le tout peint, floqué et traité avec des terres à décor. Les arbres proviennent du commerce. Les étendues d'eau sont figurées par de la résine coulée sur des surfaces peintes.

 

Visite guidée

Nous vous proposons avec ces quelques vues un rapide survol du réseau tel qu'il se présente aujourd'hui.

DATES ET HORAIRES D'OUVERTURE

1er juin au 30 juin : 14h-18h

1er juillet au 31 aout : 10h-12h / 14h-18h (semaine), uniquement 14h-18h (weekend)

1er septembre au 17 septembre : 14h-18h

23 octobre au 4 novembre : 15h-17h

26 décembre au 30 décembre : 15h-17h

4 avril au 30 avril : 14h30-17h

 

 

TARIFS

Individuels

Adultes : 5,00 €    Enfants* : 4,00€

Groupes

Adultes : 4,00 €    Enfants* : 2,80€

Possibilité de visite hors horaires d'ouverture sur réservation

 *(de 4 à 11 ans)
 

CONTACT

Inscrivez-vous à la newsletter du musée !